27 novembre 2005

Emportée par la foule...

C'est con à dire, mais je me rends compte que j'ai de plus en plus de mal à être à l'aise en société.
Les foules m'étouffent, je me sens perdue... j'ai une certaine envie de m'échapper, de me retrouver en solitaire. Même avec un nombre de gens plus restreint, je me sens toujours gênée quand je me trouve en présence de personnes que je ne connais pas ou peu.
Avant, je n'étais pas comme ça... mais à présent, cela devient de pire en pire. Après la "fameuse" expérience du 12, j'ai encore perdu le petit peu de confiance en moi qu'il me restait: celui qui était revenu depuis la fin de la dernière année scolaire. Je me sentais aimée, entourée, j'avais l'impression qu'on avait fini par accepter mon caractère, que je faisais partie "du groupe" en quelque sorte. Je m'acceptais telle que j'étais, physiquement (il y a deux ans, je n'aurai jamais passé tous mes après-midis à la piscine, ou alors enroulée dans un linge à peine je sortais du bassin) et mentalement. Je n'aurai jamais dansé comme une folle à une fête. Mais tous les progrès que j'avais fait pour m'intégrer et me sentir "normale" sont lamentablement retombés à l'eau depuis quelques temps. Peut-être à cause de la déception de ne pas avoir trouvé cette année au gymnase, une meilleure ambiance que celle du collège, et de me sentir toujours "en plus", le troisième larron, l'insignifiante.
Pourtant je le sais bien, au fond de moi, que je ne suis pas nulle. J'essaie de m'en convaincre mais c'est peine perdue... je n'arrive pas à être en confiance avec moi-même.
On est tellement mieux devant son ordinateur, dans cet univers "virtuel" où les gens ne vous jugent pas et savent vraiment écouter vos problèmes, rient des mêmes choses que vous...même à des centaines de kilomètres de distance :'-( . C'est sûrement pour ça que j'ai un blog, d'ailleurs. Mais le problème, c'est que ce n'est pas la vraie vie... ce n'est pas en écrivant mes bonheurs et mes déboires sur une page web accessible au monde entier que cela va résoudre mon problème de confiance. Au contraire... cela ne fera qu'accentuer ce processus de renfermement qui s' opère sur moi. Je ne veux pas finir dans ma bulle, enfermée et surtout... seule.
Il faut donc que je prenne sur moi, que j'aille de l'avant, et surtout que je me convainque que je ne vaux pas moins qu'une autre. Si seulement quelque chose pouvait m'aider à regagner cette confiance...

Posté par Zunonume à 13:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Emportée par la foule...

  • dis toi que la vie est dure, qu'il faut se battre pour être heureux, soit exigente avec les autres et toi-même, bon courage

    Posté par coton tige, 01 décembre 2005 à 11:20 | | Répondre
  • "Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité"

    Posté par _A__, 03 décembre 2005 à 11:13 | | Répondre
Nouveau commentaire